NAISSANCE DE TROIS ELEVAGES Les chiens ont toujours, pour moi, représenté une passion. Une passion que  depuis trente quatre ans, je  concrétise tous les jours en  élevant des teckels. Le  choix de cette race n'a pas  toujours été une évidence,  bien qu'il le soit devenu  depuis: j'ai hésité un  moment à me lancer dans  l'élevage de dogues  allemands avant que mon  père ne m'en dissuade. Je  me suis donc tourné vers  les teckels à poil long. Rien  à voir, allez-vous penser.  Sans doute, mais les  circonstances ont fait que  le teckel m'est vite apparu  comme étant un chien tout à fait exceptionnel. J'ai eu la chance de rencontrer  Jean Laving, un éleveur réputé pour son caractère de battant (affixe de la  Vigueur). Cet homme m'a légué quelques-uns de ses secrets, ,qui m'ont aidé à  "marier" du mieux possible mes chiens et mes chiennes.     Un autre personnage, rencontré également à l'époque de mes débuts, a aussi  fortement contribué à m'encourager: je veux parler de Charles Dumotier (affixe du  Castel Charles). Grâce à ses conseils, j'ai pu me procurer les meilleures lignées  allemandes du teckel (notamment von der Birke et Zaukonigs), débuter dans les  expositions allemandes et entrer en contact avec Messieurs Eissing (affixe vom  Pagenhof) et Leiking (affixe Leikings, entre autres), tous deux éleveurs confirmés  de teckels nains à poil long et à poil dur. En dignes éleveurs, ils ont tous deux  appliqué les seules méthodes valables pour obtenir des chiens de qualité: le  maintien de la lignée et le fait de rester dans le sang. "Garder la lignée" signifie  que l'on garde les principales qualités d'une lignée. Cela est généralement  possible grâce à un mâle "typeur" qui marque fortement sa descendance. "Rester  dans le sang" veut dire que, dans une proximité génétique de trois générations,  on reste dans la même famille.  Je pense , du moins j'espère, être  resté fidèle à ces principes jusqu'à  aujourd'hui. En vingt-cinq ans, j'ai  connu quelques grandes  satisfactions avec mes teckels. En  effet, c'est grâce à ces petits chiens  à la mine sympathique que j'ai  rencontré ma femme. Ensuite, ils  ont participé avec succès à maints  championnats, dont certains m'ont  plus particulièrement marqué. Je  me souviens notamment de celui de  Caen où Olga, mon premier teckel  en concours, issu de la lignée de la  Vigueur, s'est produit pour la  première fois. Cette adorable  chienne à poil long, non contente de  ses titres, me donnera une nombreuse et excellente descendance, dont  Virelevent, champion du Luxembourg 1987 primé plusieurs fois meilleur teckel.  Sont ensuite arrivés Pinocio du Dom Teckel, un mâle nain à poil long issu des  lignées de Charles Dumotier, qui a remporté de nombreux CACIB; Radian et  Régate du Dom Teckel, progéniture d'Olga; Ondulante de la marie Gratton, une  poil dur, issue d'une lignée appartenant à M. Derouet, etc...      Aujourd'hui , je continue de mon mieux à travailler pour l'amélioration de la  race, et pas seulement pour le plaisir de décrocher des coupes dans les  championnats nationaux et internationaux. Le teckel est, je crois, un chien qui  mérite que l'on se batte pour lui, afin de sans cesse améliorer ses qualités.    L’ensemble de ce site relève des législations françaises et internationales sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Mentions Légales